Xiaomi fait un crédit d’1 milliard de dollars pour se développer à l’international !

Dans sa volonté de se développer à l’international, Xiaomi a signé un accord avec 18 banques pour obtenir un prêt de plus d’un milliard de dollar sur trois ans. Cet accord permet à Xiaomi de construire des points de vente physiques. D’autre part, ce crédit intervient à un moment ou les géants chinois comme Tencent ou Alibaba cherche à diversifier leurs projets notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle ou du cloud.

Ce prêt, appelé dans le jargon de la finance un « crédit syndiqué », a été signé auprès de 18 banques européennes, indiennes, chinoises ou taïwanaise. Parmi ces banques, nous retrouvons la Deustch Bank ou la banque américaine Morgan Stanley qui ont coordonné ce prêt avec la Bank of China Limited du gouvernement chinois ou la Wing Lung Bank (d’Hong Kong).

Ce prêt vise à remplir les objectifs fixés par le fondateur de Xiaomi Lei Jun l’an dernier. Ces objectifs sont la construction de plus de 1000 magasins Xiaomi pouvant ainsi rapporter plus de 50 millions de Yuans par mois (6,3 millions d’euros environ). Xiaomi profite de la mondialisation pour établir une stratégie à l’échelle mondiale. Un Mi Home (magasin) à ouvert dans la ville indienne de Bengalore cette année. Même chose en Grèce ou Xiaomi en partenariat avec Info Quest Technologies à ouvert un Mi home à Athènes. Xiaomi se présente comme un acteur sérieux dans les pays émergents principalement. L’entreprise ayant vendu 23,16 millions de smartphones tout au long du deuxième trimestre de 2017, soit une augmentation de 70% par rapport au premier trimestre de l’année.

Ce crédit intervient à un moment ou d’autres géants chinois tentent d’intensifier et de diversifier leurs projets. C’est le cas pour Tencent ayant ouvert discrètement un laboratoire à Seattle le 2 mai, ceci afin de faire des recherches sur l’intelligence artificielle. Même chose pour Alibaba diversifiant le public visé de ses offres en matière de « cloud computing » avec un produit pour l’Europe nommé « MaxCompute » destiné à couplet l’IA avec le cloud  et permettre aux entreprises de faire des prédictions en temps réels.

Android Headlines I China Daily I Tech Crunch

 

XiaomiZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *